Des Feuilles et des Hiboux

Un rêve familial

Kristell et Elodie, deux soeurs, ont décidé en 2017 de quitter leur vie parisienne pour l’une, et cannoise pour l’autre, pour ouvrir une auberge-salon de thé, dans le Morbihan. Avec l’aide de leur mère Corinne.

Petites, les deux soeurs Labous rêvaient d’ouvrir un salon de thé - librairie. Chemin faisant, en randonnant à travers le massif Central, en 2017, Elodie et Kristell ont décidé de concrétiser leur idée : un gîte - salon de thé autour du bien être et des livres.

En novembre 2018, elles acquièrent avec leur mère une vieille longère, datant du 18ème siècle, à Plescop, près du Golfe du Morbihan. Une façade en pierre, les fenêtres bleues, l’atelier, le puits, la cour, elles ont un vraie coup de coeur pour cette maison bretonne.

Après un an et demi de travaux, la maison est restaurée, et a changé de nom : Des Feuilles et des Hiboux. Les feuilles pour le thé, les arbres et les livres. Les Hiboux pour les soeurs Labous, les Labous Noz, comme leur père les appelait petites « les oiseaux de nuits » en breton.

Ni une, ni deux, les soeurs Labous demandent à une amie d’Elodie, Clémentine, de leur dessiner un petit Hibou, notre Otus. Qui deviendra notre mascotte, et nous soutiendra dans chaque moment du projet.
Ce projet fut un vrai périple pour la famille Hiboux : gérer le chantier, trouver les fonds pour rénover la maison avec deux crowdfundings sur Kengo, animer des chantiers participatifs, défendre le projet devant l’administration. Deux ans de rencontres, de solidarité, de formations, de travaux. Deux ans pour rénover nos p’tits nids, pour vous accueillir. Un vrai challenge breton !

A la longère, vous retrouverez Kristell et Corinne. Kristell sera derrière le comptoir du salon de thé et dans la cuisine pour vous préparer des gourmandises pour le goûter. Corinne est praticienne narrative, et proposera des séances individuelles et des ateliers à la longère. Quant à Elodie, elle gérera vos réservations, en ligne, et par téléphone. Elle sera votre premier contact avant d’arriver à la longère.

A très bientôt,

La famille Hiboux